FranceFight

LE MMA MADE IN FRANCE



Espace membre


 Vous n'êtes pas encore inscrit ?
   Créer un compte maintenant


Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 23 visiteurs en ligne


Rechercher




Facebook



Calendrier


Ao�t 2022


L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
   

 Date du jour   Evènement




Une troisième édition réussie pour le GOTA !

24-02-2014 é 16:40:35    Mattoulon    MMA Made in France


Samedi, nous étions présents à Aubenas pour la troisième édition du GOTA organisée, comme les années précèdentes, par Rémi Roustang et l'académie Long Jing. En se promenant un peu en ville, on se rendait vite compte que l'évènement était important pour les ardéchois, des flyers étaient disponibles dans beaucoup de commerces, des affiches de toutes tailles tapissaient les murs de chaque quartier et même la couverture du programme télé local était aux couleurs du GOTA. Beaucoup d'entreprises locales venaient se joindre à l'aventure en se rendant partenaire de l'évènement. C'était donc, sans surprise, que le public répondait présent et que la salle se remplissait petit à petit jusqu'au maximum de sa capacité. 
 
Une fois, les combats d'encadrement terminés, on entrait directement dans le vif du sujet avec le premier tour du tournoi féminin. La première rencontre fut très disputée entre deux combattantes au grand coeur, Roxane Texeira et Clémence Schreiber, qui avaient apparemment décidé d'en découdre et de montrer leur détermination en boxe anglaise, Roxane arrache finalement une décision partagée. La deuxième rencontre est moins équilibrée avec la belge, Caroline Schills qui payera son manque d'expérience et subira rapidement un jujigatame de la part de la marseillaise du Team Sorel, Audrey Kerouche.
 
En ce qui concerne le tournoi masculin chez les -66kg, toutes les rencontres étaient de hauts niveaux et spectaculaire. Elias Boudegzdame se sortait d'un combat assez mal engagé pour lui où, dominé en pied poing par Benjamin Baudrier et ouvert à l'arcade, il trouvait la solution à l'aide d'un triangle après une énième tentative d'amener au sol qui passait enfin. L'autre demi-finale était également de niveau très relevé et très serrée entre Freddy Debessel et Igor Mora Camino, mais le combattant de la Bushido Académie Avignon, trouvait la solution par guillotine suite à un très bon retournement dans le second round.
 
Les belges du Team Bachy étaient au nombre de trois, Caroline ayant perdu lors du premier tour du tournoi féminin, Rudy Chahir arrivait déterminé avec une revanche à prendre pour son club, mais suite à de très bons débuts en stand-up, il fut victime d'un excés de confiance et se fit arrêter par l'arbitre, Jean-Michel Foissard, acculé sous les frappes de son adversaire, Anthony Constant, qui arrachait cette victoire en fin de première reprise devant son public en folie. La dernière carte du Team Bachy était Tom Standaerdt, qui ne fera pas mieux que ses deux prédécesseurs et se verra disqualifié après avoir donné un coup de genou au visage d'Ali Uncucan, déjà au sol.
 
Si les combatttants de Loic Pora étaient restés sur un bon souvenir en ce qui concerne la précédente édition de l'organisation ardéchoise, en s'emparant même au passage du titre -77kg par l'intermédiaire de Jean Phael Promeneur, ils rentraient cette fois-ci avec moins de réussite, la tendance s'étant même totalement inversée... Quatre victoires pour une défaite en 2013 et trois défaites pour une seule victoire cette année. Il fallut d'ailleurs attendre que Mamadou Diaby, le dernier membre du Platinium à combattre, entre en jeu pour décrocher rapidement la victoire par americana face à Hubert Tourre. Sinon, défaite par décision incontestable pour Mohamed Kadiaké face au local Jean Baptiste Leloup-Francesci, défaite pour Romain Robert qui après avoir roulé à deux reprises en dehors des cordes alors que sa jambe était vérouillée, s'est finalement fait finaliser par le membre de La Bonne Ecole, Salambek Damaev, grâce à une troisième tentative de clé de talon qui fut la bonne.
 
Enfin, ce quis'annonçait comme l'un des grands combats de la soireé, Dagir Imavov vs Pierre Bérillon, n'a pas déçu le public. On sentait que le niveau des combattants étaient très relevé, mais Dagir a réussi à prendre Pierre dans son jeu en le collant à chaque tentative d'assaut et en l'emmenant régulièrement au sol pour acquérir une décision logique en sa faveur.
 
Dagir Imavov (Sausset Fight Team) et Pierre Bérillon (Platinium) se sont donnés à fond
 
Les coachs lyonnais de la Team Apash étaient tous deux de sortie et ont trouvé la solution avant la fin du temps réglementaire, pour Jean Bagal qui, nous le savons désormais, aime faire le show, la solution pour la victoire était une clé de bras tout ça après avoir bien touché le membre de la Fighting Top Team Givors, Florian Carrier, qui était bien rentré dans le combat et qui ne démérite pas pour autant en ayant accepté un beau challenge face à un combattant expérimenté.
 
Jean Bagal (Apash Team) et Florian Carrier (Fighting Top Team Givors) après leur combat
 
Un challenge, c'est également ce qu'a accepté notre rédacteur chez France Fight et combattant pour Haute Tension, Alexandre Morin, il aura fait tout ce qu'il a pu pour tenter d'accrocher une victoire face à Malik Merad mais l'expérience a également parler de ce côté là. Nous vous laissons découvrir le combat en vidéo.
 
Alexandre Morin (Haute Tension) vs. Malik Merad (Apash Team)
 
Le club local et organisateur, académie Long Jing signe trois victoires sur la carte professionnelles dont une dernière signée par une clé de bras made in Ryan Salamagnou et une seule défaite, belle prestation pour les hommes de Rémi Roustang ! 
 
Venait enfin, le moment des finales des tournois, du côté des féminines, c'était donc une revanche du GOTA 2, Audrey Kerouche vs. Roxane Texeira. Un combat assez disputé, plutôt maitrisé par Roxane au sol dans le premier round et par Audrey en stand up dans le second. Deux juges donnaient finalement match nul, alors que le troisième venait trancher en donnant le coin bleu gagnant, c'est à dire Audrey Kerouche !
 
Du côté des hommes, Elias Boudegzdame s'étant fait ouvrir à l'arcade par Benjamin Baudrier. Son coach et frère décidait de préserver son intégrité physique et de ne pas le faire combattre. Freddy Debessel repartait donc avec la ceinture de la catégorie qui devrait être remise en jeu entre les deux combattants lors de la prochaine édition du GOTA !
 
Les champions Audrey Kerouche (Team Sorel) et Freddy Debessel (BA Avignon) avec leur ceinture
 
 
Toutes les photos de l'évenement ont été prises par Marion Gourgout et sont disponibles sur commande.
 

LES RESULTATS

1er tours du tournoi féminin
Roxane Texeira bat Clémence Schreiber par décision partagée
Audrey Kerouche bat Caroline Schills par soumission (jujigatame) - RD 1
 
1er tours du tournoi featherweight
Elias Boudegzdame bat Benjamin Baudrier par soumission (Triangle) - RD1
Freddy Debessel bat Igor Mora Camino par soumission (guillotine) - RD2
 
Anthony Constant bat Rudy Chahir par TKO (arrêt de l'arbitre) - RD1
Ali Uncucan bat Tom Standaerdt par Disqualification (coup de genou au visage)
Jean Baptiste Leloup Francesci bat Mohamed Kadiaké pour décision unanime
Salambek Damaev bat Romain Robert par soumission (clé de talon)
Daguir Imavov bat Pierre Bérillon par décision unanime
Sofian Boucherf bat Houssine Ben Bouazza par décision
Mamadou Diaby bat Hubert Tourre par soumission (americana) - RD1
Jean Bagal bat Florian Carrier par soumission (kimura) - RD2
Ryan Salamagnou bat Romain Potier par soumission (americana) - RD 2
Malik Merad bat Alexandre Morin par TKO (arret de l'arbitre) - RD1
 
Finale du tournoi féminin
Audrey Kerouche bat Roxane Teixeira par décision partagée
 


Noter cet article (5)